Mont-Blanc – 4808m – août 2016

DSC08222Malgré quelques craintes par rapport aux conditions météo cette ascension du Mont-Blanc peu après la mi-août fut splendide. Cela commence par la montée terrible et délicate vers le refuge du Gouter, sous la pluie et dans le brouillard. Heureusement pour moi, je ne voyais pas le vide, ni les parties délicates à escalader…

Durant la nuit, les nuages partent, le vent se lève et le ciel s’éclaircit totalement. On a droit à une montée bien menée sous une pleine lune splendide et avec un levé de soleil pratiquement sans nuage. Sur la partie supérieure, le vent souffle fort et les températures sont bien en dessous de zéro. Mais la vue, la sensation de liberté et le plaisir d’être arrivé au sommet compensent le froid mordant.

La descente est terrible pour les jambes et les pieds. Passer de 4810m à 2300m en l’espace de 6h. En plus il faut traverser le fameux couloir de la mort et ses chutes presque permanent de pierre et de rochers. On a pu traverser sans trop de problème, mais des petits éclats tombaient tout le temps.